La Geste De Lune Argent

Pour ceux dont l’avenir est à tracer et le passé à oublier.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Färas, La Fondation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neverlambda
Admin


Messages : 10
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Färas, La Fondation   Jeu 12 Fév - 17:23

Partie I -La Fondation-

La Geste De Lune Argent n'a pas toujours existée.
Son existence remonte à il y a des années ! Laissé moi vous raconter sont histoire et celle de l'asura corrompue.¨


Au départ ma vie n'était pas très prometteuse. Je n'avais pas fait de grandes études comme presque tout mes semblables mais je savais se que je voulais.
Je faisais parti de cette minorité de Rata Sum qui ne souhaitais pas accrocher le Prix Snaff dans son salon comme un signe d’accomplissement.
J'avais besoin d'action ! Je suis donc rapidement partie de chez moi et ai rejoins les champs de Gendarran, où je souhaitais être accueilli par les veilleurs. Mais je n'avais pas l’entraînement nécessaire et j'ai échoué à l’examen d'admission.
Le Jour où j'ai passé cette examen a été un des jours les plus importants de ma vie ! Non Seulement parce que j'avais échoué la ou je voulais réussir, mais aussi parce que se jour la j'ai rencontré Beth, recrue des veilleurs. Elle venais de réussir son entré parmi eux.

Beth était la plus belle asura que j'ai vue ! Aussi bien à Rata Sum que durant mon périple jusqu'au champs de Gendarran. Elle était se que j’étais venu chercher.
Les Années passèrent et j’essayais toujours de rejoindre les veilleurs, chaque années je retentais ma chance avec bon nombre d'autres concourants. Pendant cette période de ma vie, je faisais également partie d'un ordre, il n'était pas très connu mais je m'y sentais chez moi. La Horde Et La Volte m'a beaucoup apporté !
Chaque années Beth m’encourageait et elle ,qui avais un entraînement militaire, était persuadée que je pourrai y arriver.
J'ai échoué de nombreuse fois, mais j'ai persévéré et un jour j'y suis parvenu ! Les Portes des veilleur m’étaient enfin ouvertes. J'ai rapidement été séparé de Beth qui était resté au Champs de Gendarran pour résoudre les problèmes causé par les centaures. Moi, j'ai été envoyé à Orr. Moi qui venais à peine de réussir mon examen d'entrée j'ai été mobilisé à Orr ! Le Jour où je l'ai annoncé à Beth, elle, m'a annoncé qu'elle attendait un heureuse événement. J'ai troqué ma mauvais nouvelle contre une des plus belle que j'ai put entendre !
Mais vain le jour ou je dut partir.

Une fois la bas, j'ai servi comme un loyaux soldats ! Le Pacte pouvais être fier de l'aide que nous avions contribué à apporter sur le front, moi et les membres de mon régiment. J'ai par la suite apprit la naissance de Lysia, ma fille.
Je recevais régulièrement des nouvelles de mon foyer, et de ma famille en échange de quoi je leur disais que tout allais au mieux sur le front. Cependant rien n'est moins vrai, la mort était partout, une partie de mon régiment s'est un jour faites décimée pendant que l'autre perdaent la tête.
L’influence des dragon n'a pas lieu que sur terre. C'est aussi dans la tête des soldats que le mal du dragon peut se rependre. C'est seulement plusieurs mois après que je me suis rendu compte que se mal m'avais atteins.

Alors que la campagne prenais fin, notre régiment allais être rapatrié, je ne me doutait pas que la guerre me changerait à se point. Je suis rentré à la maison un jour, il fallait faire comme si de rien n'était.
Pourtant l'on oublie pas Orr aussi facilement. Je me préparais cependant a retrouvé Beth et ma fille, Lysia.
Elle aurai tellement grandi pendant tout se temps !
Mais lorsque j’ouvris la porte de la maison je ne vie aucune d'elles deux. La maison était pourtant entretenue mais aucune d'elle n’était la pour m’accueillir.
Je revisitais donc la maison, elle avais bien changé depuis le jour ou je l'ai quitté, mais voilà qu'en ouvrant une pièce je vois devant moi, deux horribles créatures ! Toute deux semblable à celle que j'ai vue par centaines sur les rivages d'Orr.
Mon initiative me fit réagir en premier, les deux créatures semblaient tout autant surprise de me voir que moi.
J'ai donc dégainé mon épée que j'avais gardée à la ceinture et ai attaqué les deux monstres.
Après l'assaut la pièces était ravagée, les deux corps monstrueux gisais sur le sol, ensanglantées, se liquide pourpre coulais et s’étendait tout autour des corps, puis dans la salle entière.
Ma tête était brûlante et je percevais quelque écho. Des Sanglots puis des cris et enfin le silence, un silence pesant comme un silence de mort. J'ai quitté la pièce et me suis assis devant la table du salon, je fini par me laisser entraîné en arrière vers le sol, jusqu'à se que ma tête frappe le parquet. Se fut le dernier souvenir que j’eus de cette journée.

Je me suis ensuite réveillé au même endroit, visiblement rien n'avais changé, mais il était certain que beaucoup de temps c’était écoulé. Les meubles semblais recouverts de poussière.
Lorsque soudainement un détail refis surface ! Lors de la campagne à Orr, j'ai été contraint d'affronté bon nombre de ses créatures, auxquels j'ai réservées le même sort qu'a celles dans la pièce d'à coté, mais se n’était pas du sang que j'avais sur mes main les jours de batailles. C'était un liquide verdâtre presque noir, qui puais la chaire en décomposition. Or les deux monstre d'à coté saignaient abondamment.

A cette instant je sentait la peur remplir tout mon être, chacun de mes membres tremblais au point que je ne  pouvais pratiquement pas enchaîner un pas après l’autre.  
Je sentait la panique prendre petit à petit le contrôle de mon corps. Lorsque j'ouvris la porte, je vie deux corps, mais il ne s’agissait pas des deux créatures qui était la juste avant ! Là, sur le sol, gisant ensanglanté le corps de Beth et de Lysia. Je me suis retourné et me suis écroulé sur le sol, les yeux fermés.
Lorsque je les ai ouvert je voyais devant moi l'épée qui a détruis se que j'avais de plus cher. J'ai mit des mois à me remettre de cela.
Et lorsque mes idées étaient enfin de nouveau claire, je n'avais qu'une seul chose en tête : me venger du Dragon ! Mais il n'y avais rien à faire j'étais terrorisé par l'idée de revoir les désastre causé par se fléau.
Alors malgré les outrages du temps qui marquent aujourd'hui mon visage, le désespoir qui anime mon corps et les cauchemars qui hantent mes nuits, je devais faire quelque chose en leurs noms ! Je décidais donc de crée une compagnie destinée a tous ceux qui ont souffert comme moi, une compagnie destinée à ceux dont l'avenir est à tracé et le passé a oublier. C'est ainsi qu'est née la Geste De Lune Argent.

Ps : Désolé, cette partie parle pas mal de la Geste, mais elle reste importante pour Färas malgré la joie qu'il retrouve auprès des membres de la meute, mais la Geste fait aussi parti de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagestedeluneargent.forumactif.org
Neverlambda
Admin


Messages : 10
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Partie II -Une défaite pour la gloire-   Jeu 20 Aoû - 20:06

-Partie II -Une défaite pour la Gloire-




Cela fait déjà plusieurs mois que la Geste à été fondé, et l'habitude commençait à prendre le pas sur l'exotisme de l'aventure. Je pensais en la créant, a ma famille évidemment, mais aussi au monde qui allais s'ouvrir devant moi. Mais se n'ai pas vraiment la cas .. Alors que les membres de la compagnie voyage beaucoup à travers le monde pour certaines de nos requettes qui demande un investissement particulier,  je me retrouve seul dans mon bureau a Rata Sum à brasser de la paperasse pour essayer de faire tourner la boutique. Rien n'est moins épanouissant vous devez le savoir. J'arrivais sur mes vieux jour et je me demandais si se que je suis aujourd'hui est vraiment se que se petit asura rêveur qui refusais d'entrer en statique aurai voulu devenir. La mentalité de se petit être à toujours guider ma vie jusqu’à aujourd'hui, et j'avais donc l'impression de ne plus être à ma place. Mais il était trop tard pour changer quelque chose. Mieux valais garder sa en mémoire et y repenser dans ses soirées mélancolique que nous avons tous.
Mais un jour vain, ou Ilvor et Sampart mes plus fidèles camarades au sein de la Geste sont venu me voir pour évoquer ensemble le cas particulier d'un humain qui nous a contacter au sujet d'une arme familiale disparu. Comme vous pouvez le deviner nous n’étions pas supposer intervenir en temps que compagnie commerciale dans cette mission mais plutôt en tant que compagnie de l'ombre. J'ai prit contact avec cette humain appelé Oskar pour en apprendre d'avantage sur cette arme disparue et nous avons prit rendez vous dans la vallée de la reine, dans un taverne de chasseur qui à l'habitude de recevoir de nombreux voyageur. Dans cette auberge nous allions pouvoir être plus discret qu'au promontoire divin, la ou vivait l'humain en question.
Un fois sur place, Oskar avais un peut d'avance sur moi, et avais déjà passer une commande pour deux à une table discrète dans l'auberge. Il m'expliqua après un verre d'eau-feu que l'épée qu'il avais évoquer dans le message était un épée qui avais appartenu à un des ses ancêtres, un dénommé Ecthelion, un paladin de Dwayna. Il m’expliqua que cette épée avais toujours été porté disparu mais qu'aujourd'hui il avais décider de la ramener auprès des sien, la ou était sa véritable place.
Une fois l'entretien achever je reprit ma route vers Rata Sum ou était notre QG mais .. une idée me vain a l’esprit. Avec les informations qu'Oskar m'avais donné j'avais toutes les cartes en main pour partir seul a la recherche de l'épée. Les rêves de se petit asura ne sont pas tous terminés, je songeait a cette dernière aventure avant de quitter se monde pour rejoindre ma femme et ma fille. C'est avec cette pensé que j'entreprit ma route, le visage confiant rempli des souvenirs de toute une vie.
Apres quelque jour, voir quelque semaine de recherche, j'ai finalement réussi à trouver ou l'épée devais se trouver. Je suis entrer dans la crypte dans laquelle l'épée devais être si je n'avais pas fait d'erreur. Et la chance m'a sourit. Apres une heure à déambulé dans les tunnel, et les souterrains de la crypte, je suis tombé nez à nez avec l'épée. Elle semblais daté de prêt de 2 siècles mais la voila aussi resplendissante que si elle avais été forger 1 mois auparavant ! La fierté envahi mon cœur ! Aussi vieux que je pouvais l'être j’étais encore capable de partir a la chasse au plus beau trésor Tyrien. Et c'etait au moins l'un des plus beau que j'avais devant moi. Je me suis doucement approcher de l'épée planter dans un socle de pierre sur le sol, on aurai juré qu'un rituel avais eu lieu a cette endroit, mais que les participant de se rituel n'avais pas juger utile de reprendre se joyaux avec eux. La famille d'Oskar cachait selon moi bien des secrets. Quoiqu'il en sois je contemplais la lame... puis la garde .. et posa pour finir mon regard sur le poigne de l'épée. Dans un vieux reflex de soldat je me sentait obliger de l'empoigné et de la brandir ! Mais en levant le bras aussi haut que ma petite taille et mon grand age me l'on permit, l'épée s'est mise a briller d'un éclat éblouissant qui illumina tout la pièce.
" />
La lame est devenu aussi légère que du bois et s'est mise à brûler de flammes bleu couleur ciel. Alors j’entendis une voix résonner dans ma tête. Je n'avais jamais entendu cette voix la auparavant mais je l'ai reconnu dès ses premier mot : "Te voila mon fils". Bien sur mon père n'avais rien a voir dans cette histoire, mais en prenant l'épée entre mes petites main, je me suis fait joelier de mon avenir et suis devenu moi aussi paladin de Dwayna, comme Ecthelion avant moi et Oberon avant lui. Certe la notion de divinité m'étais un peut abstraite mais quand la lame ses mise a briller j'ai tout de suite comprit comment les dieux humain faisais partie intégrante de l'alchimie éternel, et je ne pouvais, dans tout les cas, plus faire demi-tour. La question qui hantait mon esprit en quittant la crypte était de savoir si le fait de devenir paladin était mon destin. En écrivant ses mots j'y répond : non. Je ne croit pas au destin, Dwayna m'avais offert sa force, Ecthelion devin mon mentor. Et aucune puissance absolue et inconnu au point de l'appeler destin ne pouvais y faire quoique se sois. Je n'ai ni été choisi, ni choisi de l'être, et c'est tout se qui importe.
En quittant cette endroit mon visage avais changer et mon esprit aussi, je n’était pas sur qu'Ilvor et Sampart me reconnaîtraient en retournant au QG mais aussi malsain que cela put l'être, j'ai été navré de devoir annoncer à Oskar que la Geste de Lune Argent à échouer dans se quettes se jour la. Les mots sur le parchemin que je lui est envoyer indiquait clairement :"Malgres tout nos moyen, tout nos effort, et tout se que est en notre pouvoir, l'épée perdu d'Ecthelion restera perdu jusqu’à se que quelqu'un avec plus de moyen et plus de pouvoir parvienne à la retrouver." Se sera la seul mission que la Geste de Lune argent ai jamais échouer jusqu’à maintenant. Mais après tout, c'est parfois par certaine défaites que nous signons nos plus belles victoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagestedeluneargent.forumactif.org
Neverlambda
Admin


Messages : 10
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Partie III -Un avenir en lumière -   Jeu 20 Aoû - 20:06

Cela faisais des mois que je n'avais pas vue Paak.
Lorsqu'un jour nous nous sommes croisé et après quelque retrouvailles et il m'a proposé de participer à un cour qu'il donnait pour La Rose et La Plume, le sujet était le suivant : "Mécanique et artifice : initiation au feu d'artifice."

J'ai accepté avec joie son invitation et me suis rendu au point de rendez-vous à la foret de Caledon.
Quand je suis arriver j'ai vue un grand nombre de sylvarie, il faut dire que je n'avais pas l'habitue d'aller dans ses régions et en les voyant je pensais à Ilvor qui serai ici comme chez lui et Sampart qui s'enfuirai à la taverne la plus proche suite a cette vision. Je doit avouer que cette idée m'arracha un sourir sur le moment, mais moi qui n'avais pas de réticence particulière je devais faire en sorte de m’immiscer au sein du groupe. Apres tout j'était aussi la pour le cour de maester Paack.

J'ai alors très rapidement fait la connaissance d'une jeune sylvarie qui venait de s'éveiller, une dénommée Lynnkä. Nous avons fait connaissance et le courant est plutôt bien passé. Je suis sincèrement désolé de l'avouer alors que j'écris ses mots mais il est vrai que a cet instant du récit je ne pensais pas le moins du monde à Beth. C'est triste a dire mais après avoir causé sa mort, je serai le démon qui l'aura oublier après l'avoir aimer. J'en ai honte. Je suis désolé Beth. Je suis sur que tu pourras comprendre, mais s'il te plais n'en parle pas à Lysia. Peut importe où vous êtes aujourd'hui.

Alors que nous continuions de discuter Lynnkä et moi tout le petit groupe se dirigeait vers un endroit ou Paack semblait nous guider, là où il allais donner sont premier cour.
Durant le cour nous n'avions pas beaucoup l'occasion de discuter et quelque part je ne voulais pas en avoir l'occasion, par respect pour le maester et parce que le sujet semblait intéresser Lynnkä et son amie avec qui nous faisions équipe pour les expérimentations.

Le cour c'est extrêmement bien dérouler, je doit vous le dire Paack s'en sort très bien la où il est. Puisse le souvenir de l'Ordre l'accompagner dans sa réussite !

Une fois la théorie et la pratique terminé, Paack allait sonner la fin du cour. C'est alors que j'ai proposé à Lynnkä de me faire visiter cet endroit où elle vivant depuis sont éveil. Le peut que j'en ai vue était vraiment splendide je m'en voudrai de ne pas en voir d'avantage, et après tout c'était encore un peut plus de temps à passer en sa compagnie.
Elle accepta avec joie de me faire visiter les lieu et c'est alors que nous nous sommes mit en marche à travers la foret de Caledon.

Nous avons marcher et discuter longtemps, au point que la nuit était en train de tomber. La luminosité du lieu dut à tout cette flore luminescente rendais l'endroit merveilleux ! Il y avais une petite vallée ou nous sommes aller en premier, nous avons la échanger les mots le plus important, c’était le début d'une histoire. Petit à petit tout en continuant de discuter Lynnkä voulais me montrer se qu'elle appelais les collines flottantes. Il s’agissait d'énorme morceaux de roche qui planais dans les airs léger comme des cerfs volants.

La pluie commençait à tomber nous nous sommes donc réfugier sous les feuillages de l'arbre mort au centre d'une spirale aquatique au sud-est de la foret. L'endroit lui aussi était envoûtant, et nous étions seul.
J'ai alors adresser quelque mots a Lynn, il était temps pour moi d'avancer. cela faisait près de 65 ans que Beth était morte et je l'avais connu il y a de cela presque 100 ans. Je devais reconstruire ma vie, L'ordre était mort, certain de leurs membres portés disparus, je pense à Hariion mais j'y reviendrai plus tard.

Je me suis donc lancé et ai déclarer à Lynn se que je ressentais, il est vrai que cela peut paraître prématuré, mais .. après tout se que nous avons dit, tout se que nous avons vue, c'est à elle que je voulais tout dire et a ses cotés que je voulais tout voir. Elle a accepter ma déclaration avec un sourire, un des ses merveilleux sourire qui sont les siens. Et nous avons là échanger notre premier baiser.



Sachez le ! Je n'ai que faire de se que vous pouvez pensé, un asura comme moi au coté de la plus belle des sylvaries : Lynn. Je me fiche de se que le gens dirons et bien qu'elle m'ai fait promettre de ne pas hurler se que je ressentais et que cela ne me sied guère, je serai sont gardien. Je la protégerai de la honte, du mensonge, des fléaux de se monde. Je serai son gardien elle sera mon joyaux.

Nous avons ensuite eu droit a notre premier "au revoir".  



Il était douloureux, mais j’étais confient, je la reverrai bientôt. Je me suis retourner pour ne pas avoir a la voir partir. Mais au dernier moment je me suis retourner, se fut le dernier regard de cette nuit la. Mes yeux était d'or et les sien d'argent, et c'est dans leur rencontre que résidait une des histoires les plus belles. J’avançais maintenant vers un avenir plus sur, un nouveau futur. Je veux la rejoindre au sein de la rose et la plume.

Je suis désolé Beth mais je ne peut pas continuer a vivre tournée vers le passé. Lynnkä est mon avenir, je n'ai pas l'intention de la laisser seul, elle est pour moi se que je suis pour elle : un avenir en lumière, sans l'ombre d'un doute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagestedeluneargent.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Färas, La Fondation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Färas, La Fondation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» premier contact fondation raoul follereau
» Ferdinand LIPS est mort...et Brett kebble a été assassiné
» un peu d'histoire antique...les villes de la Numidie
» Questionnaire grues
» Chantiers éolien en Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Geste De Lune Argent :: Chronique RP-
Sauter vers: